Trombi

Equipe pédagogique :

Cécile Cozien, enseignante : « Trente ans d’école publique comme institutrice m’ont appris que l’école Freinet permet à chaque enfant de puiser en lui-même une réelle motivation, faite de curiosité, d’intérêt – de cet intérêt qu’on prend à faire une chose pour elle-même, en proposant des activités authentiques qui exaltent le travail vrai, la communication, la coopération, qui développent l’autonomie et donnent à chacun l’estime de soi dans l’expression de sa propre différence; et m’ont confirmé dans mon désir toujours renouvelé de mettre cette expérience au service des enfants et de l’institution scolaire. »

Elodie Richert, enseignante : « J’ai participé pendant sept ans avec mes pairs à l’élaboration d’un projet sur le climat scolaire pour doter notre école de quartier d’une couleur : celle de l’exigeante bienveillance. Cette expérience singulière fut positive et encourageante. Elle a fait naître en moi une conviction que dit bien l’adage « Il faut tout un village pour élever un enfant ». Ma rencontre avec la pédagogie Freinet a suivi et nourrit chaque jour ma volonté de faire de l’école un beau lieu d’apprentissage ouvert sur la vie où l’enfant peut, avec ce qu’il est, apprendre à apprendre et à être heureux. La coéducation est un des possibles qui rend possible la réussite des enfants. »

Alexia Stiff, assistante pédagogique et animatrice périscolaire : « Animatrice depuis plus de dix ans je ne me lasse pas de ce métier riche d’échanges et de partages. Formée par les Céméa, j’ai retrouvé dans la méthode Freinet une manière d’appréhender l’enseignement et l’éducation assez similaire et qui correspond aux valeurs auxquelles je crois. A savoir : l’adulte référent et garant du respect du rythme de l’enfant, qui pousse à l’autonomie et la réflexion, qui préserve la confiance en soi, qui valorise la curiosité, l’envie de faire et d’apprendre, l’empathie, l’entraide et le partage des savoirs. »

Maeva Spirzglas, assistante pédagogique et animatrice périscolaire : « Mon travail artistique (illustration et bande dessinée) et mon travail pédagogique se nourrissent l’un de l’autre. Les relations humaines, la finesse des personnalités, l’intime, les émotions et la vie quotidienne sont mes sujets de prédilection. J’ai besoin pour créer d’être en contact direct avec la vie, et les enfants, petits êtres humains en construction, dans cette micro-société qu’est l’école, sont un puissant moteur et un source intarissable d’inspiration. Les enfants n’attendent pas sagement qu’on s’en occupe, les enfants ont des besoins impérieux et des questions fondamentales, ils sont la vie la plus bouillonnante, l’urgence, leurs élans sont directs et passionnés. Tandis que je leur apporte mon aide et ma confiance en eux, ils m’inspirent et me rappellent chaque jour, avec les moyens les plus simples, la force créatrice de l’être humain. »